close

Zone de Login

Login
Mar04

Découverte : les micro-plastiques se fragmentent à l’échelle nanométrique

E-news

Cette étude a été réalisée par Julien Gigault (chercheur - CNRS Bordeaux) en collaboration avec Boris Pedrono (Cordouan Technologies), Benoit Maxit (Cordouan Technologies) et Alexandra Ter-Halle (chercheur - CNRS IMRCP Toulouse).

Découverte : les micro-plastiques se fragmentent à l’échelle nanométrique

La collaboration de Cordouan Technologies avec les chercheurs de l’équipe Expédition 7è Continent a, pour la première fois, permis de démontrer que les micro-plastiques se fragmentent par l’action solaire pour devenir des nanoparticules. Ces travaux ont donné lieu à la première publication scientifique sur le sujet : Marine plastic litters: the unanalyzed nano-fraction, publiée dans la revue Environmental Science : Nano, de la « Royal Society of Chemistry ».

L’équipe de chercheurs a donc soumis les échantillons de micro-plastiques, directement prélevés en Atlantique Nord par Expédition 7è Continent, à un rayonnement solaire artificiel. Le processus de dégradation a été suivi directement dans le réacteur par la mesure de taille VASCO FLEX1. Ces observations ont été confirmées par une étude au microscope électronique LVEM51.

Il a rapidement été observé une fragmentation de ces micro-particules de plastique en nanoparticules, ces dernières étant 30 000 fois plus petites que l’épaisseur d’un cheveu.

Les chercheurs de Expédition 7è Continent prouvent ainsi que la soupe de plastique du 7e Continent ne disparaît pas, mais qu’elle se fragmenterait.

1 Fabriqué et/ou commercialisé en France par Cordouan Technologies